Author Archives: admin

OP4RE @ ECEL 2017

Category : Uncategorized

Lors de la 16e Conférence européenne sur l’apprentissage en ligne (ECEL 2017), qui s’est tenue au Portugal les 26 et 27 octobre 2017, nos partenaires de l’Université du Hertfordshire ont présenté un document sur le thème: “Trialling Online Proctoring for e-Assessments: Early Outcomes From the Erasmus+ OP4RE Project”.

Paper: Jefferies, A., Barton, K., Meere, J., Peramungama, S., Pyper, A., & Yip, A. (2017) ‘Trialling Online Proctoring for E-assessments: Early Outcomes from the Erasmus+ OP4RE Project’ in Peres, P. and Mesquita,  A. (eds)  Proceedings of 16th European Conference for E-Learning (ECEL), Porto, ACPI pp. 221-228

 


Réflexions Conférence TEA 2017

Category : Uncategorized

Silvester Draaijer, Amanda Jefferies et Gwendoline Somers

Online Proctoring for Remote Examination: A State of Play in Higher Education in the EU

Silvester Draaijer, chef de projet du projet OP4RE, a présenté le document “Online Proctoring for Remote Examination: A State of Play in Higher Education in the EU” lors de la conférence internationale Technology Enhanced Assessment des 8 et 9 octobre 2017.

Après la présentation, Silvester Draaijer et des représentants du projet Erasmus TeSLA et de Smowltech ont participé à une table ronde. La discussion s’est déroulée en plusieurs petits groupes, au cours desquels plusieurs thèmes ont été abordés. En particulier, des thèmes ont été discutés concernant la question de savoir si le proctoring en ligne devrait être plus sûr que le proctoring en face à face. Dans quelle mesure le proctoring face à face est-il sécuritaire? En outre, les participants à la conférence se sont déclarés tout à fait d’accord avec les groupes cibles de candidats identifiés, qui correspondent aux résultats escomptés à long terme du programme Erasmus pour accroître l’accès à l’enseignement supérieur.

De plus, des questions ont été discutées concernant les technologies d’intégration et la façon dont les fonctionnalités TeSLA pourraient fonctionner en combinaison avec le proctoring en ligne. Les discussions ont également porté sur les différences culturelles entre les pays d’Europe du Sud et les Etats-Unis par rapport à l’Europe.

– Silvester Draaijer

Les actes de la conférence avec le document ci-joint se trouvent ici:

http://www.teaconference.org/en/contributions-submissions/pre-conference-proceedings/

La présentation Powerpoint se trouve ici:

https://drive.google.com/file/d/0B0rrO_BjDmhjbXFmMUZEdDZ5b1E/view?usp=sharing


OP4RE @ ICDE, Toronto

Category : Uncategorized

Sabine Rousseau et Pierre Beust font une présentation à l’ICDE, Toronto, du 16 au 19 octobre 2017. ICDE est la Conférence mondiale sur l’apprentissage en ligne: L’enseignement à l’ère numérique – Repenser l’enseignement et l’apprentissage. En ce qui concerne l’évolution des modèles d’évaluation, ils présenteront quelques expériences d’examen à distance dans les programmes d’apprentissage en ligne.

Proctoring en ligne: Expérimentation de l’examen à distance dans les programmes d’apprentissage en ligne

Notre article traitera de la modification des conditions d’examen pour les étudiants inscrits à des cours d’apprentissage à distance. L’évaluation de l’apprentissage à distance sur les plateformes d’ e-learning (LMS) peut réaliser des activités individuelles et collectives mais ces activités ne sont pas supervisées. Pour les examens, les conditions d’examen et la vérification de l’identité doivent être aussi fiables que si l’examen se déroulait à l’établissement. Aujourd’hui, dans la plupart des cas, les étudiants inscrits à un cours de télé-enseignement doivent toujours se rendre à l’université pour passer leurs examens. Dans certains cas, les universités ont des partenaires étrangers qui peuvent organiser les examens à proximité du lieu de l’étudiant (ce qui peut être coûteux en termes de charge de travail pour les organisations et ne pas être en mesure de l’offrir à un plus grand nombre d’étudiants, et aussi en termes de frais de scolarité pour les étudiants). Les étudiants ne peuvent plus comprendre l’incohérence entre les activités éducatives et le soutien à domicile sur les plateformes en ligne et les examens qui doivent être assis à l’établissement. Nous avons constaté que de nombreux étudiants éloignés choisissent de ne passer leurs examens qu’ à la fin du second semestre dans le cadre de la session d’examens de la “deuxième chance” qui, par conséquent, finit par être leur seule période d’examen, enfreint les règles d’équité pour les étudiants. Cela est facile à comprendre pour les étudiants qui vivent loin de l’université et en particulier pour les étudiants étrangers et/ou les étudiants qui travaillent. Les frais de déplacement à l’institut peuvent être très élevés (absence de travail, transport, frais d’hôtel, logement…). Pour certains étudiants, cette contrainte peut même être la raison pour laquelle ils ne s’inscrivent pas au cours, même lorsqu’il est offert en ligne. Ce problème rend l’apprentissage à distance peu attrayant pour les étudiants potentiels.

Différentes façons de fournir des examens à distance sont maintenant disponibles et peuvent résoudre ce problème avec l’alignement pédagogique. Ces méthodes doivent être testées et évaluées en termes de coût, de sécurité, de résistance à la fraude, de stress induit pour les élèves et de conditions mises en place. Nous devons explorer d’autres méthodes alternatives pour effectuer les examens à distance. Nous expérimentons actuellement les conditions d’examen encadrées par une webcam chez l’étudiant et le partage d’écran pour les étudiants de deux universités, membres de la Fédération Interuniversitaire de l’Enseignement à Distance (FIED). Ce sont: – l’Université de Caen en Normandie. L’expérience de Caen s’adresse aux étudiants en master en gestion de la santé. L’expérience de Paris concerne tous les programmes à distance, en mathématiques et en physique, du bachelor au master, pour des catégories spécifiques d’étudiants uniquement pour cette première année d’expérience.

Ces expériences se déroulent dans le cadre du projet européen Erasmus+ “Online Proctoring For Remote Examination” (OP4RE). Nous donnerons dans le document les premiers résultats obtenus à partir de nos expériences et leurs résultats. Nous présenterons les résultats de l’enquête réalisée avant et après les examens pour évaluer l’impact du stress et les difficultés rencontrées. Nous discuterons ensuite de la manière dont nous parviendrons à généraliser nos expériences.


OP4RE @ the International Technology Enhanced Assessment (TEA) Conférence 2017

Category : Uncategorized

L’équipe d’OP4RE a soumis une proposition intitulée Online Proctoring for Remote Examination: A State of Play in Higher Education in the EU for The 2017 International Technology Enhanced Assessment Conference in Barcelona. Silvester Draaijer le présentera les 5 et 6 octobre.

Le 6 octobre, Silvester Draaijer présentera de 10h00 à 11h00 avec une présentation du projet TeSLA. De 11h30 à 13h00, une table ronde sera organisée au cours de laquelle les membres du projet Erasmus+ OP4RE et du projet H2020 TeSLA ainsi que d’autres membres discuteront des questions d’actualité dans le cadre du proctoring en ligne.

Pour plus d’informations, voir: http://www.teaconference.org/en/programme/

 


Expérimentation de proctoring en ligne à l’université de Caen

Category : Uncategorized

Après les cours en ligne, les examens en ligne? L’Université de Caen (Normandie) a expérimenté pendant deux ans avec la surveillance en ligne des examens. Pierre Beust, directeur du centre universitaire d’éducation multimédia et membre du projet OP4RE, discute de leurs expériences et des défis pour la conférence EducPros du jeudi 19 octobre 2017, qui a pour but la transformation numérique.

L’Université de Caen se concentre sur les étudiants en formation à distance. Depuis le début des années 2000, grâce à l’ e-learning, ces cours ont connu un changement radical de paradigme et de méthode. Bien que l’apprentissage en ligne ait pris de l’ampleur, son évaluation reste un problème. Souvent, les étudiants inscrits à ces cours doivent réussir les examens de l’établissement où ils sont inscrits. Pour certains de ces étudiants, il est tout simplement impossible d’aller à l’université.

En 2015-2016, les premières expériences ont été menées avec l’évaluation à distance des étudiants par le biais d’un suivi en ligne. 189 examens ont été effectués dans trois expériences différentes. Le suivi a été effectué par l’intermédiaire de Proctor U, une société américaine.

Les premiers résultats sont positifs. Les taux de réussite à ces examens sont semblables à ceux de l’examen écrit. Aucun cas de fraude n’ a été trouvé et 90 % des étudiants ont déclaré que le fait de passer l’examen par un surveillant en ligne est moins stressant qu’un examen “normal”.

Vous voulez en savoir plus? Lire l’article complet en français ou en anglais.


Proctoring en ligne est une tendance croissante

Category : Uncategorized

Talview a publié un article intéressant dans lequel ils soulignent un certain nombre de choses concernant la surveillance en ligne.

L’article résume bien des choses telles que les technologies, les procédures, les avantages, les désavantages et autres.

Plus d’informations sur: http://blog.talview.com/a-complete-guide-to-online-remote-proctoring


Derrière le regard vigilant de la webcam

Category : Uncategorized

La phase de recherche documentaire a dévoilé des informations et des documents scientifiques, professionnels et généraux intéressants. Regarde celle-là.

The Chronicle of Higher Education a publié un article intéressant sur les surveillants de ProctorU: Behind the Webcam’s Watchful Eye, Online Proctoring Takes Hold. L’auteur Kolowich fournit une description vivante de ce qui se passe dans les salles remplies de surveillants, ce qu’ils font et comment les surveillants sont surveillés pour faire un bon travail.

http://www.chronicle.com/article/Behind-the-Webcams-Watchful/138505#sthash.KtyW57ZK.dpuf


Bulletin 5

Category : Uncategorized

Le 9 mai 2017, nous avons organisé notre première session de sensibilisation en ligne. Ce fut une riche expérience d’apprentissage, tant au niveau du contenu que de l’organisation. La technologie nous a déçus, mais nous allons considérer cela comme un point de travail pour notre prochaine session d’extension. Nous espérons accueillir plus de partenaires associés la prochaine fois.

L’ouverture a commencé par une explication de la conception du projet OP4RE et du contenu du rapport de démarrage. Après cette explication de l’OP4RE par Silvester Draaijer, coordinateur du projet, Daniel Haven, de ProctorExam, a montré son outil de suivi. Après cette introduction, 3 partenaires ont expliqué leurs premières expériences avec le proctoring en ligne. First Michiel van Diesen (Fontys, Pays-Bas) a partagé son expérience avec le proctoring en ligne. Pierre Beust (FIED, France) a ensuite présenté les expériences d’examens à domicile des surveillants à l’Université de Caen. De Belgique, nous avons invité le VIVES University College, département d’enseignement à distance. Ils ont une longue tradition d’apprentissage à distance et travaillent avec ProctorExam pour offrir environ 1000 examens en ligne chaque année. Afin de supporter cette quantité de tests en ligne, VIVES a un personnel dédié à la planification, l’administration et la surveillance des examens. Pour plus d’informations et de présentations, nous vous invitons à consulter le site d’OP4RE.

Au cours des prochains mois, nous continuerons à travailler sur les résultats intellectuels et d’autres expériences seront mises en place. Au fur et à mesure que nous avançons, nous constatons que nous nous distinguons de notre planification, du fait que les OI en matière d’accréditation et de respect de la vie privée ne se prêtent pas très bien à une planification de projet linéaire stricte. Peut-être que certains changements seront effectués lors de la deuxième réunion transnationale d’octobre à Darmstadt. En ce qui concerne les questions de confidentialité et de protection des données mentionnées précédemment, nous poursuivons notre quête. Les règles et pratiques exactes pour se conformer aux données personnelles numériques sensibles sont loin d’être claires. Par ailleurs, ProctorExam a noué un nouveau partenariat avec “Associatie voor Examinering” (NL), déjà partenaire associé du projet OP4RE. Nous entamons des discussions plus intensives avec eux pour la collaboration.


Comparaison des systèmes de surveillance en ligne

Category : Uncategorized

En mars 2013, David Foster Caveon de Caveon et Harry Layman du College Board ont publié un article comparant en profondeur divers systèmes de surveillance en ligne. Dans les dernières pages, ils présentent quelques conclusions générales dans lesquelles ils distinguent le système qui serait nécessaire pour la hauteur des enjeux des examens. Très perspicace.

De plus, ils signalent le pourcentage d’incidents de mauvais comportements observés pendant les séances de surveillance. Dans le cadre du projet OP4RE, cela servira de référence.

Vous pouvez lire le rapport complet ici:

https://ivetriedthat.com/wp-content/uploads/2014/07/Caveon-Test-Security.pdf 


Reach out session 1 – 9 mai 2017

Category : Uncategorized

Le 9 mai 2017, nous avons organisé notre première session de sensibilisation en ligne. Nous avons invité nos partenaires associés. Ce fut une riche expérience d’apprentissage, tant au niveau du contenu que de l’organisation. La technologie nous a déçus, mais nous allons considérer cela comme un point de travail pour notre prochaine session d’extension.

Nous avons commencé par une explication de la conception du projet OP4RE et du contenu du rapport de démarrage. Ce rapport est le “début” officiel de notre projet. Nous avons examiné l’état actuel de la situation en ce qui concerne la surveillance en ligne des examens à distance dans les pays participants. De cette recherche documentaire, beaucoup de questions ont émergé, que nous abordons actuellement dans le projet. Après cette explication du coordinateur du projet OP4RE Silvester Draaijer, Daniel Haven, de Proctor Exam, nous a montré leur outil de suivi. Proctor Exam se joint au projet OP4RE.

Ensuite, nous avons eu une explication de 3 partenaires sur leurs premières expériences avec le proctoring en ligne. First Michiel van Diesen (Fontys, Pays-Bas) a partagé son expérience avec le proctoring en ligne. Pierre Beust (FIED, France) a ensuite présenté les expériences d’examens à domicile des surveillants à l’Université de Caen. Pour le suivi, ils utilisent Proctor U. En première année (2015-2016): 55 élèves ont participé. En plus des examens classiques, l’apprentissage mixte et la surveillance à domicile ont été proposés. En année 2 (2016-2017)50 étudiants en master professionnel dans le domaine de la santé avec 2 ou 3 examens ont participé. Ils étaient des étudiants de l’enseignement à distance, répartis dans le monde entier. On a organisé un suivi à domicile plutôt que des examens classiques. De Belgique nous avons invité VIVES. En Belgique, ils ont été le premier (et à notre connaissance le seul) établissement d’enseignement supérieur, qui a commencé par le suivi des examens. VIVES a une longue tradition d’apprentissage à distance. Environ 15% des étudiants suivent un programme d’enseignement à distance (sur un total d’environ 13.000 étudiants). Les étudiants en formation à distance peuvent passer leurs examens au centre d’examen de Courtrai ou en ligne via le Proctoring. Pour le proctoring, VIVES travaille avec ProctorExam, l’un des partenaires du projet OP4RE.

Annexes: