Les pages de la Commision Européenne

La nécessité et les débouchés de la télésurveillance d’épreuves en ligne

Les dernières années ont vu l’enseignement à distance croître significativement. Ceci est le résultat des progrès accomplis dans le domaine de l’apprentissage assisté par la technologie. Une gamme de plus en plus riche de programmes diplômants est proposée par plusieurs institutions à travers l’Europe. Néanmoins, à mesure que l’enseignement en ligne se développe, certains de ses avantages potentiels restent à réaliser.

Une lacune importante est l’accréditation de l’évaluation en ligne, et plus spécifiquement une manière sécurisée, valide et fiable de mener des examens à distance. Par conséquent, dans les cas où une épreuve formelle est requise, les étudiants doivent se rendre physiquement à l’institution d’enseignement ou dans un centre local agréé pour passer l’examen. Or, ceci peut être coûteux, long et inefficace, et pourrait affaiblir certains avantages de l’enseignement à distance.

Qu’est-ce que la télésurveillance d’épreuves en ligne?

La télésurveillance d’épreuves en ligne comprend les techniques et les services grâce auxquels les candidats passent des examens sécurisés et surveillés à l’aide de leurs appareils propres, et dans le lieu de leur choix. En pratique, les candidats sont le plus souvent à domicile (donc loin de l’institution d’enseignement) et se connectent via leurs ordinateurs au service de télésurveillance. Ce dernier identifie le candidat et crée un environnement d’examen hautement sécurisé. Après cette étape d’identification, le candidat peut passer l’examen.

Les objectifs du partenariat

Le présent partenariat stratégique, “Online Proctoring for Remote Examination” (OP4RE), regroupe six institutions d’enseignement supérieur et deux entreprises privées axées sur l’innovation technologique au service de l’éducation. Ces partenaires collaboreront pour développer une solution valide et fiable pour les examens à distance. Avec le soutien de 21 partenaires associés, OP4RE aspire à développer, implémenter et diffuser des pratiques innovantes en matière d’examens à distance. Ainsi, OP4RE permettra aux institutions d’enseignement supérieur de profiter pleinement des avantages de l’enseignement à distance grâce à des examens et des certificats sécurisés et fiables.

Plus précisément, OP4RE abordera les obstacles suivants à l’utilisation des examens à distance : 1. l’incertitude liée à la validité et à l’accréditation des examens à distance en ligne ; 2. les problèmes de sécurité dont la fraude; 3. les problèmes techniques et pratiques de l’implémentation de la télésurveillance d’épreuves en ligne; 4. les éventuelles perspectives/expériences négatives de la part des étudiants; 5. les problèmes de confidentialité.

Méthodologies et activités

Ce projet de 3 ans comprendra une phase de préparation, une phase d’implémentation et une phase de suivi. La première phase de préparation durera 6 mois durant lesquels le projet explorera les pratiques actuelles d’évaluation à distance afin d’identifier les meilleures pratiques en Europe. La recherche documentaire sera enrichie par des études de cas tirées des institutions partenaires.

La deuxième phase d’implémentation durera deux ans et comportera des recherches documentaires supplémentaires, des interviews, ainsi que la mise en place de plusieurs essais pilotes d’évaluation à distance dans différents contextes au sein des institutions participantes. Dans cette phase, un système de télésurveillance hautement innovant sera développé, testé et implémenté sur la base des résultats de la première phase de préparation et des offres actuelles des deux entreprises privées du consortium. Ce système sera une solution novatrice et adaptée pour résoudre les cinq principaux obstacles à l’examen à distance. En outre, des directives spécifiques seront élaborées sous la forme de livrables accessibles librement.

Enfin, la phase de suivi sera consacrée à la diffusion des résultats du projet et de ses livrables à l’intention des institutions et des décideurs politiques de l’enseignement supérieur, ainsi que des organismes d’accréditation et de certification dans toute l’Europe. Nous présenterons la solution proposée et fournirons des orientations, des politiques et des procédures pour permettre à d’autres institutions européennes et aux organismes d’attribution de diplômes d’améliorer leurs offres de cours et d’examens en ligne. Les partenaires associés joueront un rôle central dans cette phase et plusieurs conférences de diffusion seront organisées dont une grande conférence internationale à Hertfordshire, au Royaume-Uni, en septembre 2019.

Résultats recherchés et impacts

OP4RE aspire à résoudre les problèmes actuels posés par les examens à distance et à réaliser ainsi tout le potentiel et les avantages de l’éducation en ligne en Europe grâce à la mise en place d’un service d’évaluation et de certification à distance sécurisé et fiable. En outre, OP4RE  créera cinq livrables novateurs pour soutenir les institutions d’enseignement supérieur à travers l’Europe dans le développement et l’implémentation de leurs propres examens à distance et télésurveillance en ligne: (1)  recueil des règles (livre blanc) relatives à l’accréditation et l’évaluation à distance; (2) protocoles de législation pour la sécurité et contre la fraude; (3) protocole BYOD (“bring your own device”)/ protocole d’examens hors campus; (4) lignes directrices pour des conditions justes et optimales en faveur des étudiants et de leur réussite ; (5) règlements de confidentialité.

Impacts à plus long terme

Offrir des processus sécurisés d’évaluation à distance permet à un public plus large d’accéder à l’enseignement supérieur. L’enseignement en ligne associé à l’évaluation à distance offre à davantage d’étudiants l’opportunité d’obtenir des diplômes sans avoir besoin de séjourner ou de se rendre à une université. Ainsi, ce projet élargira l’accès à l’enseignement supérieur du fait du moindre coût associé et profitera aux étudiants du monde entier, particulièrement dans les pays où l’enseignement supérieur est limité. Enfin, ce projet bénéficiera aux étudiants qui ne pourraient pas autrement se rendre aux campus ou dans les centres d’examen pour cause de handicap, de maladie chronique ou d’obligations familiales.