Sécurité

Sécurité dans les centre d’examen versus la télésurveillance d’épreuves en ligne

L’évaluation en présentiel apparaît souvent comme l’option la plus sécurisée pour évaluer les étudiants. Cependant, ce postulat intuitif est mis à mal par les faits. Un exemple frappant en est donné par le gouvernement du Royaume-Uni. Celui-ci s’est trouvé dans l’obligation d’annuler 29000 examens passés dans des centres de test (1). Certes, l’emploi de la télésurveillance d’examens en ligne n’éliminerait pas les possibilités de fraude, celle-ci devrait néanmoins parvenir à créer un niveau de sécurité égal voire supérieur à celui des centres de test (2).  

L’effet Placebo de la télésurveillance d’épreuves en ligne

Quelle que soit l’efficacité d’un outil donné pour détecter les occurrences de fraude, le fait que les étudiants se croient surveillés ou qu’ils croient que la technologie détectera leurs tentatives de triche diminuera le taux de fraude réel sur le court terme. Cette diminution initiale de la fraude est connue sous le nom d’effet Placebo. De manière analogue au domaine médical, si les étudiants sont prévenus qu’une technologie sophistiquée surveille leurs moindres actions durant l’examen, alors la probabilité que ces étudiants trichent chute de manière drastique.